Devenir coiffeur(se)
Notez !

Le métier de coiffeuse

La coiffure est un métier que l’on peut répertorier dans un univers manuel, artistique et commercial. La coiffeuse est une professionnelle qui arrange les cheveux de manière esthétique par la coupe, le brushing, la teinture, la coloration, la permanente, les extensions, etc. Ce métier demande donc technique manuelle, artistique et sens du contact.

Le client vient chez la coiffeuse pour prendre soin de son image, parfois pour « changer de tête », mais aussi pour profiter d’un instant agréable où l’on s’occupe de lui. L’amabilité de la coiffeuse sera le reflet d’une image favorable pour le salon, c’est l’une des nombreuses qualités que requiert le métier.

Les qualités du coiffeur

Le spécialiste de la coiffure se doit d’être à l’écoute de son client pour lui donner entière satisfaction et ainsi le fidéliser. L’écoute est une qualité importante, mais la coiffeuse doit aussi être capable de conseiller en fonction du diagnostic qu’il aura effectué sur le cheveu. Son rôle est de mettre en valeur la morphologie du visage.

La professionnelle doit avoir des connaissances commerciales pour gérer les encaissements, fixer des prix pour les prestations dont le tarif peut varier suivant la situation (âge, forfait, action promotionnelle, etc.). Elle doit parvenir à vendre des produits capillaires à ses clients pour l’entretien du cheveu. La coiffeuse va alors jouer son rôle de conseillère tout en créant un climat de confiance.

Pour être toujours dans l’air du temps, la coiffeuse se doit d’avoir une curiosité développée dans son domaine.

Les possibilités d’exercer le métier sont diverses, le coiffeuse peut travailler dans un salon de coiffure, un centre de bien-être, un centre touristique, à domicile, ou encore accéder à des postes dans le monde du cinéma et de la mode.

La carrière d’un coiffeur(se)

Le CAP coiffure est le diplôme de base pour exercer le métier de coiffeuse. Le BP (Brevet Professionnel) coiffure ou le BM (Brevet de Maîtrise) sont obligatoires pour s’installer à son compte. Il est cependant possible d’acheter un salon de coiffure sans avoir ces diplômes, mais il est alors obligatoire d’embaucher une personne qualifiée. Si le gérant n’est pas titulaire d’un BP ou d’un BM, il ne peut former des apprentis.

La coiffeuse peut espérer accéder à des postes de responsable de salon, responsable de franchise, chef d’équipe, ou artisan à son compte. La coiffeuse peut passer le CAP esthétique cosmétique parfumerie pour élargir le choix de ses prestations et ainsi développer son activité. La double fonction est souvent recherchée par le client.

La coiffure à domicile est un également un service largement répandu.

La coiffeuse peut développer son activité en ajoutant les faux ongles à ses prestations. Pour cela, il faut suivre une formation en prothésie ongulaire.

La coiffeuse peut exercer son activité dans le monde du spectacle, théâtre, films, dans la publicité, ce qui ajoute de la diversité et de l’originalité à son métier.

Une coiffeuse qualifié pourra aussi par la suite se tourner vers l’enseignement.

Formations pour devenir coiffeur(se)

Pour devenir coiffeuse, l’obtention d’un diplôme est nécessaire.

Le CAP coiffure est un diplôme de niveau V qui peut se préparer après la 3ème.

La préparation à l’examen se fait sur deux ans. Les personnes titulaires d’un diplôme de niveau égal ou supérieur ont la possibilité de le préparer en un an.

Les possibilités de préparation à l’examen sont diverses :

  • Par la voie scolaire en lycée professionnel : Les élèves sont à l’école tous les jours de la semaine et souvent en stage en entreprise le samedi.
  • En alternance : il faut signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise. L’élève évolue dans le domaine en exerçant une grande partie du temps en entreprise et doit aussi suivre une scolarité.
  • Formation à distance : C’est un moyen très apprécié lorsque l’on veut se reconvertir professionnellement. La formation à distance offre la possibilité de se diriger vers un nouveau métier tout en travaillant et/ou en gérant sa vie de famille. L’étudiant évolue à son rythme en apprenant les cours à son domicile. Les élèves effectuent des stages en entreprise pour se former aux techniques de coiffure.

 

Il existe également des formations complémentaires, après le CAP, pour maîtriser les différentes techniques de coiffure :

  • BP coiffure. 2 options au choix : « Coiffure événementielle » (chignon) ou « Coupe homme entretien du système pilo-facial » (rasage, coupe, moustache)
  • Bac Pro perruquier – posticheur
  • MC coloriste – permanentiste
  • MC Styliste – visagiste
  • BM coiffeur

Liens utiles – métier de coiffeur(se)

Référentiel du CAP Coiffure : www2.cndp.fr/archivage/valid/brochadmin/bouton/b231.htm, www.crdp-montpellier.fr/ressources/examens/consultation/types.aspx

Chambre des métiers : http://artisanat.fr

Fiches Pôle Emploi – métier de la coiffure: www2.pole-emploi.fr/rome/pdf/FEM_D1202.pdf

Laisser un commentaire

Fermer le menu