Le métier d’accompagnateur de voyage en quelques mots

Vous devrez toujours faire preuve d’une faculté d’adaptation à toute épreuve et être en mesure de proposer une solution à tout problème survenant : vol repoussé…

Vous apprécierez aussi le côté culturel de ce poste car vous serez amené à commenter les lieux historiques et touristiques parcourus. Vous ferez souvent office de guide-interprète et devrez donc faire appel à vos connaissances culturelles et linguistiques.

Votre rôle toutefois ne se limite pas aux aspects techniques. On compte sur vous pour favoriser la cohésion au sein du groupe.

Comment accéder au métier d’accompagnateur de voyage

Formation d’accompagnateur de voyage : niveau seconde.

Bien que le programme du BTS tourisme ne prépare pas directement à cette fonction, il permet d’acquérir la culture touristique et le niveau de langues étrangères requis.

Une licence de langues ou d’histoire peut aussi constituer un tremplin à ce métier.

Ces emplois ne font l’objet d’aucune publicité. C’est la technique du bouche à oreille qui prévaut, surtout auprès des agences de voyages importantes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est conseiller de préparer le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), exigé pour encadrer des groupes de jeunes, en centre de vacances, par exemple. Les voyages à l’étranger, la pratique des langues constituent des atouts sérieux sur un CV.

Les perspectives d’emploi

Rares sont les salariés dans ce métier : la plupart des accompagnateurs travaillent en tant qu’indépendants pour le compte d’agences de voyages ou d’autocaristes. De plus en plus fréquemment, un certain nombre d’entre eux choisissent le statut d’auto-entrepreneur.

L’accompagnateur de voyages est, rarement sédentaire. Il doit diversifier sa clientèle pour éviter les périodes creuses : circuits touristiques en été, voyages professionnels ou scolaires au printemps…. Après quelques années d’exercice, les professionnels arrivent à planifier leur activité afin d’avoir une visibilité sur les mois à venir.

Liens utiles accompagnateur de voyage

Site du gouvernement – secteur du tourisme : www.tourisme.gouv.fr

La Direction du tourisme permet l’accès à de nombreuses informations sur le secteur, les professions réglementées, l’emploi et la formation.

Pôle Emploi – Accompagnement de voyages : www2.pole-emploi.fr/rome/pdf/FEM_G1201.pdf

Foire aux quetions accompagnateur de voyage

Question :

Le secteur tourisme est-il actuellement en crise ? Est-il pertinent, en ce moment, de s’inscrire dans cette voie professionnelle ?

Réponse :

Oui, le secteur est en crise ; mais pas sur tous les créneaux. Le plus touché est le créneau de ‘l’entrée de gamme’, car il dépend du pouvoir d’achat d’une grande masse de consommateurs. Le créneau du ‘luxe’, le ‘haut de gamme’ est moins touché. Il est toujours pertinent de se spécialiser dans le tourisme dés lors où l’on choisit un créneau porteur, à savoir une zone géographique attrayante, des activités demandées. Le tourisme est l’un des secteurs les plus dynamiques en termes d’emploi.

Question :

Est-ce que ce métier va me permettre de voyager ?

Réponse :

Bien sur, c’est le principe même de ce métier. Les déplacements peuvent s’effectuer en France ou à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *