Devenir conseiller commercial
Notez !

Face à une clientèle formée et exigeante, le conseiller commercial doit savoir argumenter. Et plutôt que d’attendre le client dans son magasin il prospecte et met en œuvre tout son talent pour aboutir à la vente finale. Sa mission passe aussi par la préparation des devis et des bons de commande, éventuellement le suivi administratif et dans l’après-vente : élaboration d’un fichier, suivi et fidélisation des clients par un contact régulier et direct.

Son catalogue : des produits et des services. Son lieu de travail : le bureau et au-delà puisqu’il se déplace auprès de ses clients potentiels avec ou sans rendez-vous. Prospection téléphonique, contacts internet, ventes directes en réunion, animations de foire et exposition sont autant de techniques à sa disposition. Sa clientèle se compose de particuliers et de professionnels.

Ses qualités : un bon relationnel, une bonne présentation, de la ténacité et de l’organisation sont indispensables. C’est un pro de la communication qui sait parler clairement, inspirer confiance et écouter pour rebondir en collant au mieux aux besoins ou envies de ses interlocuteurs. Il doit donc aussi bien connaitre ses produits.

Les formations à suivre pour devenir conseiller commercial

Formation de base, le CAP Vente relation-clientèle ou au bac professionnel Vente, Représentation est accessible en formation à plein temps ou en alternance.

Mais un niveau Bac + 2 – type BTS (Management des unités commerciales, Négociation et Relation Client) ou DUT Techniques de commercialisation – est préférable et mieux encore la licence PRO pour de meilleures ouvertures et un salaire plus élevé.

Les perspectives de carrière du conseiller commercial

Avec un peu d’expérience, le conceiller commercial peut évoluer vers d’autres postes : responsable de marché, responsable d’équipe ou encore responsable de zone.

Il débute avec un portefeuille de clients particuliers ; les meilleurs évolueront vers des clients d’entreprise voire des grands comptes.

Même si le conseiller commercial est souvent polyvalent l’évolution du marché tend à la spécialisation, notamment dans les domaines les plus porteurs qui nécessite aussi de développer ses connaissances dans un secteur précis (automobile, parfums-cosmétiques, banque, assurance, etc…)

Infos web sur le métier de conseiller commercial

Fiche Rome Pôle emploi des métiers de la Relation commercial auprès des particuliers : http://www2.pole-emploi.fr/rome/pdf/FEM_D1403.pdf

Site d’offre d’emploi dans les domaines de la vente et du marketing : http://www.marketvente.fr/

Site d’emploi spécialisé dans la fonction commercial : http://www.commerciaux.fr/

Laisser un commentaire

Fermer le menu