Devenir décorateur d’espaces intérieurs

La décoration d’espaces intérieurs est, avant tout, une passion. Créer un cocon à vivre répondant au plus juste aux attentes des personnes y résidant suppose une écoute et une observation des plus attentives. Le décorateur a la mission d’embellir le cadre de vie quotidien mais également d’agencer l’espace afin que la circulation y soit aisée, les différentes zones clairement déterminées et répondant parfaitement aux exigences de leur fonction.

Le décorateur est un créateur… son objectif ? Parvenir à la subtile alchimie de concevoir un projet en adéquation aux goûts et désidératas spécifiques du client tout en incluant sa touche personnelle. La décoration d’espace intérieur permet l’obtention d’un tout harmonieux, équilibré, en accord avec la personnalité des habitants.

Bien entendu, le décorateur s’exprime essentiellement par un ensemble de dessins techniques : plans, coupes /élévations, façades, perspectives construites mais aussi par un dessin plus libre, à main levée : le croquis d’ambiance destiné comme son nom l’indique à traduire les spécificités du lieu, quelques planches d’échantillons et notes d’intention viendront finaliser le projet. Le décorateur d’espace intérieur est susceptible de travailler dans des espaces recevant du public, des commerces, restaurants mais l’essentiel de son panel de client reste un particulier particulièrement attaché à son lieu de vie, cela suppose des qualités d’écoute et d’ouverture, une bonne aisance dans la communication et … des idées nouvelles plein la tête !

Devenir décorateur d’espaces intérieurs – les formations à suivre

Il n’existe pas, à proprement parler, de diplôme d’état sanctionnant la profession de décorateur d’espaces intérieurs mais de nombreuses écoles, en présentiel ou à distance qui vous proposent d’acquérir les connaissances nécessaires afin entrer sereinement dans la profession. Les seuls diplômes gravitant autour de la décoration sont le CAP peinture délivré par l’éducation nationale, formation en alternance sur deux ans et le BTS design d’espace qui, lui, est essentiellement dirigé vers l’aménagement et l’agencement intérieur mais aussi permet de s’ouvrir aux professions du design, de la scénographie et du traitement de l’espace vert.

Les écoles supérieures publiques et offrant une formation en présentiel en décoration d’intérieur sont peu nombreuses et quasiment toutes situées à Paris. Les enseignements privés existent dans les plus grandes villes de France, il est conseillé de se rendre aux journées portes ouvertes pour les découvrir. Il existe également la possibilité de s’inscrire à un établissement d’enseignement à distance. Cette solution a le double avantage de résoudre le problème de l’éloignement géographique et de la disponibilité, puisque les personnes travaillant et ne pouvant pas dégager d’heures dans la journée trouveront une solution personnalisée en étudiant à leur domicile et en fonction de leurs disponibilités. C’est aussi pratique dans le cas d’une reconversion professionnelle, où il paraît difficile de retourner sur les bancs de l’école. Dans tous les cas, ce parcours à distance se réalisera dans un souci d’échange avec l’équipe pédagogique ceci pouvant être en face à face mais aussi par échange téléphonique ou courrier électronique.

Un décorateur d’intérieur peut se pencher par la suite sur d’autres métiers, comme celui d’architecte d’intérieur.

La carrière d’un décorateur d’intérieur

La décoration se penche essentiellement sur la problématique de la mise en valeur des volumes. Le décorateur d’espaces intérieurs, lui, mène le projet décoratif du début jusqu’à la fin en traitant matières et revêtements des murs, des sols et des plafonds, il sélectionne les différentes étoffes pour l’habillage des ouvertures, fenêtres, portes-fenêtres… Le décorateur d’intérieur proposera également des aménagements lumineux qu’un électricien mettra en œuvre. Le domaine de la décoration est large, il aborde autant le domaine de l’organisation des différentes zones d’habitation que celui de la réactualisation de sièges, de la création de meubles et objets peints. Le décorateur exprime ses projets par le dessin qu’il soit dessin technique, essentiellement destinés aux différents artisans qui travailleront sur le chantier, ou croquis d’ambiance : perspective à main levée et en couleur destinée à donner la vision la plus précise possible de l’esprit décoratif du lieu après travaux.

Le domaine de la décoration aborde de nombreux aspects théoriques mais également de nombreuses réalisations pratiques et ce, dans tous les lieux de vie quotidiens. Si certaines personnes se penchent davantage sur la personnalisation de meubles existants, d’autres sur l’implantation de mobilier de travail dans des bureaux afin d’obtenir la meilleure ergonomie possible de l’espace, la grande majorité des décorateurs travailleront sur des lieux d’habitation qu’ils animeront et habilleront. D’autres professionnels se tourneront uniquement vers des prestations de conseils, concrètement traduites par un dossier écrit, de nombreux croquis et des planches d’échantillons, au client, ensuite, de réaliser lui-même les aménagements ou de les confier à différents artisans. Une spécialité récente : le « home staging » a pour mission la mise en valeur d’une propriété, au meilleur coût, dans l’unique objectif de la rendre attractive pour en faciliter la vente.

Questions/réponses décorateur d’intérieur

Faut-il être doué en dessin pour envisager une formation de décoration ?

Il n’y a pas besoin d’avoir un réel don mais il faut être rigoureux et soigné. Il s’agit d’appliquer les règles en ce qui concerne le dessin technique, de maîtriser les principes d’établissement des vues en plan, coupes/élévations et perspectives. Le croquis d’ambiance demande sans doute davantage d’apprentissage, bien qu’il ne s’agisse pas de réaliser une œuvre d’art, le croquis se doit d’être, à la fois, descriptif et exact dans sa construction, cela s’obtient progressivement par des apprentissages réguliers.

Peut-on ne travailler le dessin que par ordinateur ?

Le travail par DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) permet une grande rapidité d’exécution, une grande précision mais surtout la possibilité de modifier des implantations quasi immédiatement. Ces qualités sont particulièrement intéressantes pour ce qui concerne le travail d’agencement des lieux recevant du public, des espaces de bureaux, par contre, le particulier attaché à son espace de vie n’appréciera pas la froideur du rendu dessiné. Il est préférable, pour satisfaire le client de proposer des dessins manuels à la facture personnalisable.

Doit-on obligatoirement faire un stage pour entrer dans la profession ?

Les stages ne sont pas obligatoires pour ouvrir votre atelier de décoration d’intérieur, cependant, ils sont plus que recommandés ! Ces stages professionnels vous donneront une vision précise de la multiplicité des missions et de l’importance de contacts aisés et constructifs avec la clientèle.

Par ailleurs, ces périodes de stage vous permettront de rencontrer d’autres professionnels du bâtiment et de la décoration, des artisans, des concepteurs…

Quel organisme dois-je contacter avant de débuter mon activité ?

La chambre des métiers dans un premier temps, c’est par l’inscription à cette chambre que vous aurez la possibilité de commencer votre activité professionnelle. La chambre des métiers vous inscrira préalablement à un stage de quelques jours en économie et gestion. Si vous prévoyez, parallèlement, de proposer des objets, étoffes ou passementerie à la vente, il vous faudra, en plus, obtenir une inscription à la chambre du commerce.

Je souhaite me reconvertir professionnellement dans la décoration mais je travaille à temps plein…

Il est tout à fait possible d’envisager, dans votre cas précis une formation continue : La formation continue est un droit individuel inscrit au Code du Travail. Sa mise en œuvre est liée au statut de la personne. Une demande de formation demandée par le salarié à l’employeur ne peut être rejetée plus de trois fois. Il peut s’agir d’une période de plusieurs mois au sein d’un centre de formation mais, pour conserver la disponibilité de son salarié, les entreprises préfèrent le plus souvent l’option de l’enseignement par correspondance. De nombreuses écoles à distance accueillent donc des salariés en activité en facilitant leurs démarches administratives.

Liens utiles décorateur d’intérieur

Site Idée-décoration : www.idee-decoration-maison.com

Fédération nationale des syndicats d’architectes d’intérieurs : www.fnsai.org

Conseil français des architectes d’intérieurs : www.cfai.asso.free.fr

Union nationale des architectes d’intérieurs, designers : www.unaid.fr

Centre d’orientation scolaire et professionnelle de la chambre de commerce et d’industrie : www.biop.ccip.fr

Site de Pôle Emploi – Secteur de la décoration : www.pole-emploi.fr/actualites/decouvrez-l-envers-du-decor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *