Catégories
Blog

Bilan après 1 an d’ouverture de mon compte titre

Un bilan très positif 1 an après la création de mon compte titre, quel bilan en tirer ? Je suis très confiant, j’ai dépassé les +30%, ce qui reste une très bonne performance. J’étais sûr que ces valeurs continueraient à monter, leur potentiel est encore exceptionnel. Je les ai achetées dans l’idée de les garder longtemps, […]

Un bilan très positif

1 an après la création de mon compte titre, quel bilan en tirer ? Je suis très confiant, j’ai dépassé les +30%, ce qui reste une très bonne performance. J’étais sûr que ces valeurs continueraient à monter, leur potentiel est encore exceptionnel.

Je les ai achetées dans l’idée de les garder longtemps, je ne voulais pas juste faire un coup. Donc je suis prêt à les garder et continuer à les voir croître. Ce sont les GAFA, on en parle souvent, ce sont des sociétés novatrices, pleines d’avenir.

Alphabet

La société mère de Google est probablement celle qui m’a fait démarrer ce portefeuille. Je voulais y investir depuis ses débuts en bourse. Si je m’étais écouté j’aurais réellement multiplié ma somme de départ de façon extraordinaire. Mais j’étais encore éloigné de la bourse à ce moment là. Je suis satisfait de son parcours, même si ce n’est pas celle qui a le plus augmenté.

Selon moi Alphabet a encore beaucoup de potentiel. Google reste le moteur numéro un dans beaucoup de pays et ne se fait pas détrôner. Aux Etats-Unis, Yahoo est en grande difficulté et ne semble pas relever la tête. Le chiffre d’affaire est toujours en hausse. La petite inquiétude c’est qu’il est basé sur son système Adwords de publicité, Google doit donc constamment créer du trafic pour afficher des publicités. Plus le trafic sur ses sites augmenteront, plus il gagnera. D’où le rachat de Youtube, la création de Gmail et tous ses services gratuits.

Google se lance dans la création de film pour concurrencer Netflix. Son système Android équipe la plupart des smartphone et commence à équiper les voitures. Son navigateur Chrome est majoritaire. Autant de service qui lui permette d’en savoir toujours plus sur nos usages. Google compte également passer à la vitesse supérieur dans le stockage des données pour les entreprises.

Le chiffre d’affaire est basé sur une source de revenu principale mais Google diversifie. Les futurs voitures autonomes, la génération d’énergie, son Play Store (magasin d’applications), Youtube premium (Red), … autant de services qui lui assureront des revenus conséquents.

Autant d’arguments pour que je garde cette action et qu’elle continue d’augmenter.

Amazon

Amazon est l’une des plus grande société de ecommerce au monde. Certes Alibaba est encore plus grand mais Amazon est très innovant. C’est d’ailleurs la plus grosse augmentation de ces 4 actions.

Amazon est l’inventeur du Kindle, cette liseuse si pratique, il livre en 1h, bien souvent gratuitement, permet de commander grâce à la voix de chez soit avec Echo et ne compte pas s’arrêter là. Livraison par drones et supermarchés sans employé font partis des innovations qui peuvent rapporter gros.

Surtout, je trouve le business d’Amazon assez diversifié. Grâce au ecommerce ils sont présents sur beaucoup de domaines, les commerçants partenaires assurant les stocks pour eux. Et puis Amazon est très présent dans le stockage de données, une source de revenus non négligeable et qui lui permet de financer ses propres installations.

Amazon s’est également lancé dans la production de vidéos pour concurrencer Netflix. Ses premières créations ont eu du succès et nul doute qu’ils continueront à investir.

Je garde l’action et son potentiel est encore très fort.

Apple

Apple est une grande société qui est pionnière dans l’informatique et maintenant la téléphonie et les tablettes. Malgré des ventes chahutées je sais qu’Apple réserve de belles surprises dans ses cartons. Ils travaillent sur des projets très larges comme la voiture autonome. On ne peut pas dire ce qu’ils réservent pour l’avenir mais ils ont toujours innovés.

Apple est soutenu par des fonds importants et génère toujours autant de cash. Son App Store cartonne, malgré la domination d’Android, c’est belle et bien l’App Store qui vend le plus. Les utilisateurs d’Apple lui sont fidèles et dépensent beaucoup.

Son business est très orienté technologies et Apple est condamné à innover. Ordinateurs, tablettes, smartphones, montres, streaming et télévision, Apple est présent sur beaucoup de terrains.

Je garde l’action en la surveillant de prêt. Si l’entreprise manque d’innovation prochainement c’est qu’elle ne vivra que de ses rentes et sera vouée à dégringoler.

Facebook

Lorsque l’action Facebook a été introduite en bourse j’avais l’intention de l’acheter. J’aurais dû passer à l’action à ce moment là. C’est une société solide financièrement, elle a trouvé son business et propose de nouveaux services régulièrement.

La publicité est au cœur de son business et surtout sur mobile. La compétition de la publicité sur mobile va s’accroître et mécaniquement faire augmenter les prix. C’est Facebook qui en tirera avantage. Facebook possède également Instagram, voué à un avenir contrairement à d’autres applications du même genre (Pinterest en tête).

Facebook a réellement su générer du cash, ce n’était pas gagné et cela a prit du temps. Mais son business était bien plus clair que celui de son concurrent Twitter. Maintenant Facebook peut passer à l’étape suivante et innover encore plus.

Petit bémol, ce n’est pas très diversifié. Le réseau social est voué à continuellement capter de nouveaux utilisateurs et à ce que le mobile se développe. Facebook doit se renouveler pour garder ses utilisateurs déjà présent.

Je garde l’action car j’ai confiance dans l’entreprise pour conserver son avance, suivre les tendances et inventer de nouveaux usages.

Quelques défauts du portefeuille

Comme vu précédemment, Apple est une action qui peut évoluer correctement ou bien se retourner parce que l’entreprise n’innove plus. C’est donc l’action à surveiller. Ma plus-value est suffisamment importante pour voir la descente arriver et réagir à temps.

Le gros point noir pour moi c’est le broker choisi. Mes titres sont sur un compte titre chez Boursorama. La plateforme est très bien mais pas adaptée à la bourse. Les tarifs sont élevés pour des actions étrangères. J’ai acheté les actions sans vouloir aller trop loin avec ce portefeuille donc le broker n’avait pas trop d’importance. Avec le recul j’aurais dû acheter depuis une autre plateforme, sait-on jamais si j’ai besoin d’acheter de nouvelles actions.

Perspectives d’avenir

Le portefeuille restera en l’état pour l’instant. Je surveille juste les sociétés pour être certain qu’elle continue à prospérer. A long terme cela sera payant. L’un des objectifs sera certainement de transférer le portefeuille sur une plateforme spécialisée en bourse comme Binck. Je ne suis pas pressé puisqu’il n’y a pas de mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.