Découvrez le métier d’esthéticienne

Le métier d’esthéticienne est la profession de la beauté par excellence. L’esthéticienne doit véhiculer une image en adéquation avec le métier qu’elle exerce. Le métier est, comme on peut s’en douter principalement exercé par des femmes.

La personnalité de l’esthéticienne

Pour travailler dans le monde de l’esthétique, il faut avoir une présentation raffinée et soignée jusqu’au bout des ongles. C’est le reflet que l’esthéticienne offre comme première impression à ses clients. Il faut être de nature plutôt discrète mais avoir un sens du contact bien développé. La politesse, le sens du service, la psychologie, l’écoute et l’esprit commercial affirmé sont des atouts essentiels dans la profession.

L’esthéticienne est seule avec la cliente lorsqu’elle exerce ses soins en cabine. Sa délicatesse et son tact vont mettre en confiance et fidéliser la cliente.

Ses compétences

L’esthéticienne exerce des prestations variées sur ses clients, comme des soins du visage, des épilations, des soins des mains ou des pieds, le maquillage, etc. Il est nécessaire de connaître parfaitement la peau, le corps humain et les compositions de produits qui seront appliqués sur l’épiderme des clients.

L’esthéticienne doit être habile de ses mains pour effectuer des gestes techniques précis. Sa bonne dextérité font d’elle un parfaite professionnelle pour offrir un instant de relaxation. Elle doit considérer le toucher comme un sens majeur.

Le métier

Les fonctions de l’esthéticienne sont riches et variées. Elle fait des soins esthétiques et de bien-être. Véritable invitation au voyage, chaque rituel de soin est fait de différentes senteurs pour laisser la cliente s’évader. Elle doit également savoir gérer son planning, ses stocks de produits, bien suivre la clientèle. La vente est un aspect important. Elle doit être de bons conseils, rassurer la clientèle sur le choix des produits afin de booster ses ventes et fidéliser. Coach en image, elle aide les clients à se sentir mieux dans leur corps.

L’esthéticienne à la possibilité d’exercer en institut de beauté, spa, thalassothérapie, balnéothérapie, onglerie, centre de bronzage, parfumerie, parapharmacie, centre de distribution de cosmétiques, salon de coiffure, centre de remise en forme, à domicile, établissement de soins ou cure de convalescence, ou encore dans les centres touristiques.

Les formations pour devenir esthéticienne

Le CAP esthétique cosmétique parfumerie est un diplôme de niveau V. Il peut se préparer après la 3e.

La préparation à l’examen se fait sur deux ans. Les personnes titulaires d’un diplôme de même niveau ou supérieur le feront en un an.

Les possibilités de préparation à l’examen sont diverses :

Par la voie scolaire en lycée professionnel : Les élèves sont à l’école tous les jours de la semaine et souvent en stage en entreprise le samedi.

En alternance : il faut signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise. L’élève évolue dans le domaine en exerçant une grande partie du temps en entreprise et doit aussi suivre une scolarité.

Formation à distance : C’est un moyen très apprécié lorsque l’on veut se reconvertir professionnellement. La formation à distance offre la possibilité de se diriger vers un nouveau métier tout en travaillant et/ou en gérant sa vie de famille. En s’instruisant à son domicile, l’étudiant peut évoluer à son rythme. Les élèves effectuent des stages en entreprise pour se former à la pratique.

Les matières professionnelles étudiées pour obtenir le CAP esthétique cosmétique parfumerie sont diverses :

  • biologie / anatomie,
  • cosmétologie,
  • législation,
  • l’art,
  • étude des différents appareils,
  • techniques esthétiques,
  • connaissances du milieu professionnel (vie sociale et professionnelle),
  • vente- conseil.

Le CAP esthétique ne forme pas aux soins du corps, il est recommandé de poursuivre ses études en préparant des diplômes tels que le Brevet Professionnel, Brevet de Maîtrise ou encore le BTS esthétique.

Les formations supplémentaires :

  • « Conseillères en beauté » pour accéder à des postes en parapharmacie et parfumerie.
  • « Socio-esthéticienne » la dimension humaine et sociale et mise en valeur.
  • « Formation relooking » Conseils en image.
  • « Maquilleur professionnel »
  • « Prothésiste ongulaire »
  • « Soins du corps »
  • « Extension de cils »
  • « maquillage permanent »

La carrière d’une esthéticienne

L’esthéticienne exerce généralement son activité dans un institut de beauté.

Les journées en entreprise se traduisent de cette manière :

Ouverture de l’institut, analyse du planning de la journée, préparation des produits en cabine suivant la prestation. Et voilà le moment d’accueillir les premiers clients. L’esthéticienne pratique des épilations, soins du visage, teintures de cils, maquillages, soins des mains, etc.

La profession demande un certain dynamisme pour pouvoir s’organiser entre les soins en cabine, les prises de RDV, la vente de produits. Il faut également bien gérer ses stocks de produits.

Une personne titulaire du CAP esthétique à la possibilité de travailler en tant qu’employée ou être gérante de son propre institut de beauté.

Elle peut évoluer vers des carrières différentes comme être animatrice pour une marque de cosmétique et booster les ventes de cette marque lors d’animation.

Elle peut être démonstratrice ou formatrice pour une marque.

L’esthéticienne peut aussi travailler en parfumerie ou parapharmacie et s’épanouir dans un monde plutôt commercial.

Les passionnés de maquillage peuvent atteindre le monde du spectacle.

Certaines choisiront de pratiquer à domicile. C’est un bon moyen de gérer son planning, sans avoir les contraintes des horaires d’un institut. De plus ce service est apprécié par les personnes ne pouvant pas se déplacer.

Il est possible de développer son activité en ajoutant les faux ongles à sa carte de soins. Pour cela, il faut suivre une formation en prothésie ongulaire.

Avec une formation plus spécifique, une esthéticienne peut se diriger dans le social et avoir le titre de « socio-esthétique ». Une formation est nécessaire pour maîtriser l’approche psychologique des personnes malades.

Questions/réponses sur le métier d’esthéticienne

Le métier d’esthéticienne est-il fait pour moi ?

Oui si : Vous avez une présentation toujours soignée. Vous aimez le contact humain. Il est naturel pour vous de conseiller l’autre pour qu’il se sente mieux. Vous êtes organisée et méticuleuse. Vous transmettez un véritable bien-être par le toucher. Vous avez un sens commercial développé. Vous avez une bonne résistance physique car la station debout est constante.

Comment devenir esthéticienne ?

En obtenant le CAP esthétique cosmétique parfumerie au minimum. Ce diplôme peut se préparer en formation continue, par correspondance, en VAE, par la formation à distance.

Dois-je faire des stages en entreprise pour me présenter au CAP ?

Oui. Pour passer le CAP esthétique cosmétique parfumerie, 12 semaines de stage sont demandées.

Puis-je ouvrir un institut avec un CAP esthétique cosmétique parfumerie ?

Oui, une personne ayant obtenu le CAP esthétique cosmétique parfumerie peut créer sa propre entreprise.

Quel sera mon salaire ?

Une esthéticienne commence à travailler au SMIC. Son salaire va évoluer suivant l’entreprise dans laquelle elle exerce son activité. Elle peut gagner davantage lorsqu’elle a un pourcentage sur ses ventes.

Puis-je passer une VAE (validation des acquis de l’expérience) pour obtenir le CAP esthétique ?

Oui, à condition de travailler depuis 3 ans dans le domaine de l’esthétique.

Liens utiles – métier d’esthéticienne

Référentiel CAP esthétique – cosmétique – parfumerie :

www2.cndp.fr/archivage/valid/brochadmin/bouton/b239/b239a.pdf

www.cabines.fr/

www.nouvelles-esthetiques.com/

www.proguidespa.com/

www.emotionspa-mag.com/home-fr/

Chambre des métiers :

http://artisanat.fr

www.crdp-montpellier.fr/ressources/examens/consultation/types.aspx

1 réflexion sur “Découvrez le métier d’esthéticienne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *